La vraie vie des parents : Alexandra alias Le petit bazar d’Alex

le petit bazar d alex la vraie vie des parents Creacoton (1)

“La vraie vie des parents”, c’est une rubrique où les mamans et les papas parlent à cœur ouvert des bonheurs mais aussi des difficultés de la parentalité. Aujourd’hui, c’est la pétillante Alexandra, du compte Instagram @le_petit_bazar_d_alex, qui se livre sur sa vie de maman.

Peux-tu nous parler de ta petite famille : combien d’enfants as-tu ? Quel âge ont-ils ?

Bonjour, je m’appelle Alexandra j’ai 38 ans, je suis mariée (même remariée) à Julien avec deux garçons. Adam a 8 ans et Victor 3 ans.

C’est un peu la famille « patchwork », puisqu’ils n’ont pas le même papa, mais nous nous entendons tous très bien, j’ai conscience de cette chance que nous avons car il n’y a jamais de problème de garde ou autre mésentente !

le petit bazar d alex la vraie vie des parents fratrie Creacoton (2)

Peux-tu nous parler de toi : est-ce que tu travailles ? Comment organises-tu tes journées ?

Actuellement directrice Grand Comptes dans la cosmétique, je suis pas mal en télétravail depuis le premier confinement ce qui a vraiment changé ma vie car avant j’allais tous les jours à Paris.

Habitant la région parisienne (dans les Yvelines) les embouteillages deviennent vite un enfer au quotidien, et s’organiser avec les enfants relève du marathon (les parents le savent !). En général j’emmène les enfants à l’école et mes beaux parents vont les chercher le soir au centre et chez la nounou pour le petit.

Après c’est ce que j’appelle le tunnel du soir, nous faisons les bains et le repas avec Julien. Manger tous les 4 est primordial pour nous, on se raconte nos journées, on partage un moment ensemble.

Mon mari a également un travail très prenant, nous pouvons compter sur l’aide précieuse de mes beaux-parents qui habitent dans la même rue . J’ai conscience que nous avons beaucoup de chance.

Comment s’est passée ta (tes) grossesse(s) ? Qu’as-tu préféré / le moins aimé pendant la grossesse ?

J’ai adoré être enceinte (même si à la fin on ne se sent plus trop femme) ; j’ai eu deux grossesses qui se sont très bien passées mais deux accouchements très différents !!

Il était inconcevable que j’accouche sans péridurale (ce qui a été un tort) et pour le grand, Adam, je suis arrivée plutôt sereine à la mater. Il s’est avéré que je n’ai pas pu avoir la péri tout de suite car le col n’était pas assez ouvert. Après 10h de fortes contractions on me la pose enfin mais là elle ne marche que 10 min. On me la repose, elle ne marche toujours pas…Et j’accouche 8 heures plus tard sans avoir le moindre effet d’un anti douleur avec le masque à oxygène sur ma bouche car je partais sans cesse dans les vapes.

Je me souviens encore de cet accouchement épique, mais une fois qu’il ont posé ce petit être sur moi, j’étais dans ma bulle.

Et pour Victor c’était l’inverse, j’étais anxieuse, dans ma tête la péridurale n’allait pas fonctionner à nouveau, j’ai eu une crise de larme en entendant une maman hurler dans la salle à côté…et miracle lorsqu’on m’a posé la péridurale je ne sentais plus la douleur, et j’ai pu profiter de ce moment de joie.

Tout ça pour dire que cela ne se passe pas toujours comme on l’a prévu !

Quelles activités / moments aimes-tu partager avec tes enfants ?

Pratiquant le dessin et l’illustration, j’adore faire des activités manuelles avec mes enfants.

C’est plus facile avec le grand qui a 8 ans, nous pouvons passer des heures à dessiner ! Mais avec le petit on fait du modelage, de la peinture… il y a aussi la musique, nous avons un groupe avec Julien (il est à la guitare et moi au chant), et Adam pratique de la batterie depuis qu’il est tout petit. J’espère que Victor pratiquera un instrument aussi.

Les enfants écoutent de la musique depuis leur plus jeune âge. Et je souhaite qu’ils continuent à évoluer dans environnement artistique, c’est important pour moi !

Quel est ton plus gros challenge en tant que maman ?

Je trouve que le plus grand challenge en tant que maman c’est de leur transmettre les bonnes valeurs.

Nous vivons dans une société où ils ont accès à beaucoup trop de choses dès tout petit, ils grandissent dans cette société de consommation où tout se jette et se rachète.

Leur montrer qu’ils ont de la chance de grandir là où ils sont, que l’on ne rachète pas systématiquement, profiter de moments simples, pour en faire de belles personnes, ce sont les plus grands enjeux selon moi.

Que t’as appris le fait de devenir parent ?

Ce que j’ai appris en devenant parent c’est surtout la PATIENCEEEE !!!

Ils nous prennent beaucoup d’énergie, surtout que j’ai deux loulous assez speed, mais ils me le rendent tellement. Un « je t’aime maman » ou « tu es la plus belle » suffit à balayer tous les mauvais moments où on l’on était totalement désespéré.  

Je trouve pour ma part qu’avant de les avoir, je me sentais vite débordée. Ensuite quand ils sont arrivés, j’ai réussi à faire beaucoup plus de choses en dehors du travail (musique, activités artistiques, yoga, course à pieds). Je suis sans doute devenue plus organisée !

la vraie vie des parents

Quels seraient tes conseils pour les futurs parents ?

Il est primordial de conserver des moments à soi et avec ses copines pour se sentir mieux dans sa peau de maman et de femme.

On a souvent tendance à s’oublier un peu, surtout au début. J’avais pris plus de 25 kg pour Adam, il m’a fallu du temps pour tout reperdre, mais c’est qui m’a redonné confiance en moi.

Je me suis mise au yoga juste après mon premier accouchement, depuis j’en pratique toutes les semaines.

S’il y a un autre conseil que je peux donner c’est aussi de ne pas écouter tous les conseils que l’on peut vous donner: « fais le dormir comme ça » « ne lui donne pas ça à manger » « tu devrais faire ça ».

Je me souviens m’être retrouvée en pleur car Victor avait très mal au ventre au début et ne dormait quasiment pas. J’étais persuadée qu’il s’agissait d’une intolérance au lait de vache. Je l’ai passé au lait de riz, et on m’a reproché qu’il aurait des carences, que ce n’était pas bon pour ses os…

Entre la fatigue et les conseils de la famille on craque. Au final il s’est avéré être intolérant au lait de vache.

Tout cela pour dire, écoutez-vous, c’est le plus important. On écoute les conseils mais on fait le tri. Nous avons un instinct maternel qui nous permet de communiquer avec notre bébé même sans la parole.

Quel est ton meilleur souvenir avec tes enfants ?

Des supers souvenirs j’en ai plein la tête !!

Il y a les petits rituels du quotidien. Nous prenons tous les matins le petit déjeuner ensemble, et le soir on se raconte nos journées. Cela fait partie des moments gravés dans nos vies.

Mais il y aussi les voyages, qui me manquent à cause du contexte sanitaire, j’adore partir avec ma petite famille en vadrouille.

Ayant de la famille en Autriche et en Allemagne nous y allons régulièrement, et nous avons comme projet de partir à New York tous les 4 l’année prochaine en vacances. Des projets nous en avons plein la tête !

Quels sont tes coups de cœur dans l’e-shop Creacoton ?

Creacoton est une marque douce aux imprimés colorés et ludiques, j’adore le tipi. Les enfants peuvent s’y cacher, ils ont leur propre petite maison. Et cela reste très esthétique dans un intérieur.  

Pour un petit cadeau naissance je recommande la box beauté femme. Après tout la maman a le droit aussi à un cadeau rien qu’à elle et cela fait toujours plaisir !

Où retrouver Alexandra ?

Retrouvez-la sur son compte Instagram @le_petit_bazar_d_alex, où elle partage notamment son quotidien en famille et de jolis tutos.

Un grand merci à Alexandra d’avoir participé à la rubrique “La vraie vie des parents” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.